Préparer son projet d’escalier

Les escaliers, ils font partie intégrante de la maison dès que celle-ci se présente sur deux niveaux. L’installation d’un escalier peut se faire tant dans une construction neuve que dans une bâtisse en rénovation. Mais quelle que soit votre situation, sachez que le choix d’un escalier demande davantage de réflexion et de minutie. Autrement, le rendu final de l’aménagement ne sera pas à la hauteur de vos attentes, d’autant plus que cela requiert un investissement important. Alors, comment faire ? Quelles sont les étapes à suivre avant la construction d’un escalier ? Retrouvez tous ce qu’il faut savoir dans cet article.

Définir ses besoins : la première étape du procédé

Prévoir les dimensions de l’escalier, c’est une chose. Définir vos besoins en est une autre. Alors, il est important avant toute chose de définir, pour quel usage vous souhaitez dédier votre escalier. S’il s’agit de construire un escalier intérieur, en attenance au salon ou à la salle à manger, vous avez le libre choix sur la forme de l’escalier et sa structure. À titre informatif, sachez qu’il existe plusieurs formes d’escalier. Le plus classique, c’est l’escalier droit, simple à installer et très confortable. Le plus souvent, il est adossé au mur et ne présente aucune courbe. Ensuite, il y a l’escalier tournant qui est tout aussi confortable et qui est le mieux adapté pour les espaces réduits. Vous pouvez aussi choisir d’aménager un escalier hélicoïdal, de forme en spirale et qui est constituée d’un axe central sur lequel les marches sont disposées. Très apprécié pour son design et son effet minime, il est le numéro 1 du choix des architectes. Enfin, il y a l’escalier suspendu, parfait pour une pièce au design contemporain.

Pour un escalier extérieur, sa structure doit s’adapter à la configuration de votre maison tout en prenant en considération les différentes normes de sécurité. N’oubliez pas non plus de bien définir l’espace disponible.

Choisir les matériaux : pour un rendu esthétique

En ce qui concerne le choix des matériaux, c’est une question de goût. Néanmoins, il faudra aussi s’assurer d’un usage à long terme. Un escalier en bois par exemple, est parfait pour les intérieurs. Qu’il s’agisse de bois dur ou de bois tendre, c’est un matériau qui allie élégance et design. De plus, il s’adapte facilement à la forme de l’escalier que vous aurez choisie. Sinon, vous pouvez aussi choisir le métal, l’inox, l’aluminium ou l’acier. Ce sont des matériaux connus pour leur robustesse et qui sont très en vogue. Ils s’adaptent à tous les styles, moderne, classique ou vintage, et font preuve d’une grande résistance face à l’usure et aux intempéries. Il y a également les escaliers faits en béton. Aussi robuste que l’acier, il est aussi très tendance pour les espaces extérieurs.

Prendre compte du budget : une étape à ne pas négliger

Définir le budget est aussi un cap important pour tout projet d’aménagement d’un escalier. En effet, le tarif varie en fonction de la forme choisie et du matériau. C’est pourquoi la fourchette de prix est assez grande. Généralement elle est comprise entre 800 à 15000 euros.

Toutes les informations nécessaires pour rénover vos escaliers