Comment installer un escalier escamotable ?

L’escalier escamotable est de plus en plus présent dans les espaces intérieurs. Généralement, il est privilégié pour donner accès au grenier. Plus confortable qu’une échelle, ce type d’escalier est adaptable à tous les espaces intérieurs. Il est également plus facile à manipuler. Bien que l’installation et la pose paraissent simples à effectuer, il y a quand même quelques étapes à suivre. Retrouvez les différents procédés dans cet article.

L’adaptation de la trémie

Avant de procéder à l’installation d’un escalier escamotable, il faut d’abord prendre compte des différentes caractéristiques de ce type d’escalier. À la différence des modèles que vous trouverez dans les espaces intérieurs, il est important de noter qu’il s’agit d’un escalier secondaire. Le principe avec ce modèle, c’est qu’il ne requière que très peu de place. Les escaliers escamotables peuvent être faits à partir de différents matériaux tels que le bois, l’inox ou l’aluminium. Mais quel que soit le modèle choisi, le procédé d’installation est à peu près pareil. D’abord, il faudra avant tout que vous sécurisez le sol avec une bâche. Par la suite, afin d’adapter la trémie, il vous faudra tracer une ouverture sur le plancher et bien vérifier qu’aucun fil électrique ne se trouve sur vos lignes. Lorsque ce sera fait, vous mesurez la largeur de l’escalier escamotable puis prenez les mesures de la trémie. Ensuite, mesurez la hauteur au sol et sciez à la scie sauteuse votre plancher.

Montez le mécanisme

Avant de monter le mécanisme de votre escalier escamotable, vous devrez avant tout fixer l’escalier sur la trappe. Pour ce faire, posez le segment 2 sur le segment 3 puis fixez-les avec des vis au niveau de la charnière. Il en va de même pour le segment 1 qui devra être placé sur le segment 2 et visser sur les charnières. Le segment 3 quant à lui sera placé sur la trappe. Enfin, ajoutez des ressorts de compensations entre les charnières de la trappe et les bras des compas.

Lorsque ce sera fait, avant que vous fixiez le cadre dans la trémie, présentez l’escalier ainsi que la trappe à la verticale dans le bâti. Sciez la partie en trop. Enfin, vous pourrez monter le mécanisme en installant sur la trappe, les systèmes d’articulation de l’escalier. Pensez aussi à remonter le bras de l’escalier jusqu’au point de fixation et testez le mécanisme pour voir s’il fonctionne correctement.

Ajustez la longueur

La dernière étape du procédé consiste à bien ajuster la longueur et la hauteur de l’escalier. Sachez que les escaliers doivent répondre à la norme NF EN 14975. Ainsi, la hauteur doit correspondre à la hauteur montée. Veillez à ce qu’aucun intervalle ne subsiste entre les différents segments que vous venez de visser sur les charnières.

Toutes les informations nécessaires pour rénover vos escaliers