Tout savoir sur la rénovation d’escaliers

Laver et décaper avant de rénover

Vous souhaitez rénover un escalier vétuste ou au look désuet ? Commencez par faire son état des lieux en procédant à un nettoyage méticuleux, tel que :

  • arracher la moquette et effacer toute trace de colle ;
  • frotter marches, limon, et laver les balustres et la main courante ;
  • décaper le vernis, le poncer avant, par exemple, de le peindre ;
  • réparer les fissures, revisser les éléments qui le nécessitent ;
  • ou encore laver ou détapisser les murs de la cage d’escalier.

Vous adapterez cette remise à zéro de votre escalier en fonction de son modèle, de son style, des matériaux qui le composent. Vous avez prévu de changer de revêtement ? Toute surface doit être prête à recevoir sa nouvelle finition, celle qui donnera à votre escalier l’apparence du neuf.

Des ouvertures pour éclairer l’espace

Maintenant que votre escalier est prêt pour son relooking extrême, faites le point sur les travaux annexes. Dans le cas où vous avez prévu de faire des ouvertures ou de mettre des éclairages, ces étapes se réalisent en premier. Perçage et démolition d’une partie du mur induisent des gravats qui pourraient altérer, voire causer des dommages sur l’escalier. Et s’il en est de même pour la peinture, l’étape de la tapisserie murale s’effectuera en dernier. Ce qui permettra une finition parfaite. Il est alors temps d’entamer la rénovation de l’escalier. Il peut s’agir :

  • d’une couche peinture pour le moderniser ;
  • d’une vitrification ;
  • des lattes et contremarches que l’on trouve en kit ;
  • de la pose de marchettes en caoutchouc, aluminium, moquette, sisal, etc.

Dans une demeure ancienne, vous disposez peut-être d’un escalier en pierre. La rénovation des marches déjointées, voire ébréchées, s’exécute dans le respect de techniques maîtrisées. Une tâche qu’il convient de confier à un professionnel, tel qu’un tailleur de pierre, un maçon.

Ajouter les accessoires décoratifs

Une rénovation ou une modernisation passe aussi par le changement de décoration. Et la cage d’escalier ne fait pas exception ! Pour éclairer l’espace, pensez à l’escalier rétroéclairé. En plus d’assurer la sécurité, ces bandes LED placées sur chaque marche apportent une ambiance chaleureuse à votre intérieur et un éclairage indirect de la pièce original autant qu’efficace. Sur les murs, on en profite pour changer de cadres photo ou rajouter des éléments de décoration. Ce peut être des miroirs en tout genre ou des mini vitrines contenant des objets de collection. Les tapisseries ramenées de voyages constituent une déco ethnique très recherchée. Et pourquoi ne pas jouer avec les matières ou les couleurs ! En associant bois et métal ou en réveillant un gris avec un jaune vif. En prenant conseil auprès d’un professionnel vous avez l’assurance d’une parfaite métamorphose de l’escalier.

Toutes les informations nécessaires pour rénover vos escaliers