Normes de sécurité pour des escaliers en verre

Un symbole de la modernité

Les escaliers en verre, très prisés dans l’architecture contemporaine et l’esthétique design, permettent de jouer avec la transparence, la couleur et la lumière. Que l’on utilise du verre coloré ou incolore, il convient de songer avant toute chose, à le choisir solide ! Trois options se présentent à vous :

  • le verre armé, composé d’une grille métallique placée entre deux feuilles de verre ;
  • le verre feuilleté, muni d’un feuillage en résine intercalé entre les feuilles de verre en question ;
  • et le verre trempé, de résistance accrue par le biais d’un traitement spécifique.

En général, le verre feuilleté est préféré aux deux autres pour la fabrication des escaliers de verre. De plus, le verre feuilleté décoratif permet de personnaliser l’ensemble, en y imprimant des dessins, entre autres.

Un verre robuste : quelles normes ?

Les caractéristiques des différents matériaux susmentionnés, consistent en ce qu‘ils doivent supporter les chocs, ne doivent pas se déformer ni céder sous le poids des usagers. Le traitement thermique appliqué au verre trempé, évite que celui-ci fonde, en cas d’incendie par exemple. Quant aux deux autres, leur équipement métallique (ou plastique) évite que le verre se casse, éliminant ainsi les risques de coupure. En fonction de la hauteur de l’escalier et du risque de chute en conséquence, deux niveaux de sécurité sont distingués : la sécurité normale et la sécurité renforcée. Les quatre côtés des marches doivent reposer solidement sur l’ensemble de la structure. Si celle-ci ne s’y prête pas, les degrés doivent reposer sur au moins deux côtés latéraux. L’adjonction d’un joint souple est alors requise. La robustesse de chaque famille de verre de sécurité, doit impérativement être conforme à la norme CSTB 3448.

Traitement de surface anti-dérapant

Pour votre propre sécurité (et celle des autres), pensez à équiper vos marches de reliefs, pour une meilleure adhérence. Vous pouvez y ajouter des bandes antidérapantes, ou commander des marches sérigraphiées, comme nous l’avons suggéré ci-dessus, à propos des marches d’escalier en verre feuilleté. En plus de leur apport décoratif, elles présenteront un relief suffisant pour vous éviter de glisser sur une surface trop lisse. Ne négligez pas cette question de sécurité.

La difficulté à distinguer les marches

Enfin, vous devez penser que la transparence, elle aussi, possède son revers de médaille : les enfants, les mal-voyants et les personnes âgées, doivent d’autant plus requérir votre attention, qu’ils peuvent avoir du mal à distinguer parfaitement les marches. Une chute potentielle n’est jamais loin, même pour un individu en pleine possession des ses facultés. Un moment de distraction suffit ! Pour remédier à ce problème, envisagez la pose d’un escalier en verre dépoli. Sa relative opacité facilitera vos repères visuels, sans incidence aucune sur le jeu de couleur et de lumière.

Toutes les informations nécessaires pour rénover vos escaliers