Les meilleurs matériaux pour un escalier extérieur

Que ce soit dans un but décoratif, ou encore utilitaire, le choix des matériaux adaptés à un escalier extérieur est déterminant pour la résistance et la durabilité de la structure. Divers matériaux peuvent intervenir dans la conception d’une telle structure. L’objectif est que celle-ci résiste aux intempéries et à l’usure.

Le bois : un plus grand entretien

En vertu de sa qualité de matériau chaleureux et noble, le bois, élément naturel, garantit plus un effet décoratif et esthétique que résistant. Notamment s’il s’agit d’un escalier extérieur, constamment exposé aux intempéries, au soleil, mais aussi aux insectes nuisibles. Ainsi, le bois demande un traitement spécifique au moment de la pose de l’escalier et un entretien régulier avec des produits adaptés, tels qu’une anti-moisissure s’il s’agit d’un escalier de jardin, ou encore un produit répulsif qui devra éloigner les nuisibles. De plus, afin d’éviter que le bois ne s’altère avec le temps et préserve son teint authentique, vous devriez choisir une essence imputrescible, il doit être traité.

La pierre : l’option traditionnelle

Matériau dur par excellence et qui ne s’effrite pas, la pierre naturelle est tout indiquée pour un escalier extérieur. Solide et résistante, elle n’en est pas moins esthétique tout en conférant un décor sobre. L’avantage de la pierre, naturelle ou recomposée, est son côté naturel original, s’apparentant au style traditionnel, et le fait qu’elle ne requiert aucun entretien spécifique. Toutefois, il importe de veiller à utiliser un produit antidérapant lorsqu’au fil des temps, les marches ne deviennent glissantes. Facile à construire, un escalier en pierre est adapté au jardin, car il suffit d’aligner les blocs ou les pavés.

Le métal : le choix esthétique

Idéal pour sa légèreté, un escalier extérieur en métal est très facile d’installation dans la mesure où il est généralement fabriqué en kit dans un atelier et qu’il suffit de le monter une fois chez soi. Comme l’escalier en métal peut devenir glissant, notamment lorsque les marches sont humides, il importe de prévoir un antidérapant approprié. Ce style d’escalier se voit très couramment dans la forme en colimaçon. Vous devriez alors songer à un entretien régulier de la structure, au même titre que l’entretien des objets métalliques tels que le cuivre, afin qu’elle résiste aux intempéries, à la rouille et au temps.

Le béton : original et résistant

Très apprécié pour sa solidité, sa robustesse et son assise stable, le béton ne demande que très peu d’entretien. Le béton peut être laissé à l’état brut, recouvert de carrelage ou d’autres matériaux de revêtement, tels que de la pierre de parement ou du bois. Un escalier en béton peut se présenter coulé sur une seule surface unie ou bien en dalles amovibles. Il résiste aux intempéries et confère un design incontestable ainsi qu’une originalité à l’environnement naturel de votre jardin.

Toutes les informations nécessaires pour rénover vos escaliers